Non, ce n'est pas un chat...
Jan 7, 2016

La stratégie d’UrbanPost : LaPoste n’a plus le monopole du recommandé avec accusé de réception

La stratégie d’UrbanPost est simple : aller concurrencer LaPoste sur le marché de l’envoi des recommandés avec accusé de réception.

Jusqu’à maintenant, lorsque l’on voulait envoyer une LRAR (lettre recommandée avec accusé de réception), on était obligé de passer par LaPoste qui conservait un monopole sur ce secteur. Comme tout monopole, LaPoste en profite pour ne pas innover et pratiquer des tarifs confortables (voire prohibitifs). C’est ce que révèle l’UFC-Que Choisir, en novembre 2015, qui critique les prix de LaPoste.

Le marché postal est totalement ouvert depuis 2011 à la concurrence mais il n’y avait pas d’acteurs sur la LRAR auparavant. Pour un professionnel, l’envoi d’une LRAR est fréquent. Plus de 4000 textes de loi imposent l’envoi par LRAR pour prouver ses droits et respecter une procédure.

L’Arcep a délivré son autorisation à la société UrbanPost le 17 novembre 2015. Pour le moment, la société ne peut exercer qu’en Ille-de-France, Alsace, Gironde et dans le Rhône. Il va donc falloir attendre un peu avant les voir arriver en Bretagne mais c’est un bon début.

Grâce à cette autorisation de l’Arcep, les LRAR d’UrbanPost ont la même valeur juridique que celles de LaPoste.

Comment UrbanPost fonctionne ? 

La stratégie d’UrbanPost repose aussi sur l’innovation en proposant un service en ligne plus complet dans le suivi que celui de LaPoste avec des notifications par email. Les LRAR sont stockées en ligne dans une filiale de la Caisse des dépôts pendant 10 ans.

“Nous sommes les premiers à nous attaquer à ce marché sur l’Ile-de-France en visant les particuliers comme les entreprises. Nos tarifs sont inférieurs à ceux du service public, selon les tranches de poids proposées” Mickaël Macé, président d’UrbanPost.

Les personnes qui viennent remettre les LRAR sont indépendantes de LaPoste et récoltent les signatures via un smartphone. UrbanPost va devoir développer sont réseau sur l’ensemble de territoire pour prétendre à véritablement concurrencer LaPoste sur ce marché du recommandé.

Alexandre Amigouet

Commentaires (5)

  • Ollivier
    Jan 7, 2016

    UrbanPost n’offre aucune transparence sur ses tarifs au contraire de La Poste. UrbanPost ne dessert que certaines très grandes villes, ce qui lui permet d’avoir beaucoup moins de coûts de productivité. Ses tarifs ne sont pas du tout plus avantageux que La Poste à services égaux. Où est la révolution ?? Aucun intérêt, si ce n’est qu’augmenter nos propres coûts en terme d’utilisateur et d’en mettre plein la poche d’entrepreneurs peu innovants. Je préfères maintenir et péréniser une entreprise qui offre de vrais prestations sur l’ensemble du territoire à l’ensemble de ma clientèle sans en faire supporter le cout par le contribuable à terme.

    Répondre
    • Alexandre Amigouet
      Jan 7, 2016

      Bonjour Ollivier,

      UrbanPost n’affiche pas encore ses tarifs pour la simple raison que le service n’est pas encore lancé. Ils promettent d’être moins cher que La Poste. Du coup, je ne vois pas quel élément vous indique que leurs tarifs ne sont pas avantageux ?

      Comme je l’ai mentionné en conclusion de ce billet, le fait qu’ils ne desservent que certaines grandes villes (pour le moment 😉 ) est véritable un handicap.

      Ce n’est pas une révolution mais une ouverture d’un marché à la concurrence, ce qui est généralement favorable pour les consommateurs.

      Répondre
      • Ollivier
        Jan 7, 2016

        Il ne promettent pas d’être moins chers (c’est votre interprêtation ) mais plus économiques, C’est suffisamment subjectif et bien à leur image et vous vous en faite relais. Ce genre de société est particulière dangereuse pour notre économie et notre société.

        Répondre
      • Ollivier
        Jan 7, 2016

        Et, au contraire d’être un avantage au consommateur… Il devra en effet à terme assummer un coût beaucoup plus important pour bénéficier du même service en zone rura.l

        Répondre

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.