Non, ce n'est pas un chat...
20 Juil 2018

Pourquoi j’ai rejoint Insaniam ? François

Rédigé par François Galiana
dans la catégorie Blog

Des challenges, une superbe équipe, que demander de plus ?

 

Qui suis-je ?

Hello, je suis François, un juriste en droit des affaires qui a beaucoup dévié depuis la fin de ses études. Comment ? Eh bien après un an dans la sécurité juridique (des trucs très très très très sérieux tel que l’anti-corruption ou la protection des données personnelles), j’ai décidé de créer une société dénommée EYK france avec l’artiste EYK car cela n’était pas assez challengeant. Avec cette création, j’ai pu apprendre plein de chose (la gestion, la communication, le marketing…) mais surtout cela m’a amené à réfléchir autrement. Toutefois, après 5 superbes années en tant qu’entrepreneur, j’ai décidé d’évoluer et de rejoindre Insaniam.

Pourquoi j’ai choisi de rejoindre Insaniam ?

Mais quelle transition, on croirait presque que je connaissais les questions au préalable. Ce qui n’est absolument pas le cas.
Plus sérieusement, c’est relativement simple et cela tiens en un mot : le challenge ! C’est ma principale motivation pour avoir rejoint Insaniam dans un premier temps. L’ensemble du projet, la vision présentée par Alexandre lorsque l’on échangeait sur nos projets respectifs est le premier point qui m’a séduit.

Sa volonté de construire une entreprise avec une offre si complète, proposant un écosystème complet est un projet ambitieux qui possède un grain de folie (Insaniam / folie, vous voyez la référence 😉 ) qui m’a intrigué et a répondu à mes attentes.
Puis il y a l’équipe, l’approche humaine et la bonne ambiance que j’ai découvert avec plaisir lors de mon intégration. Un beau projet, une superbe équipe, qui ne serait pas intéressé ?

Bon, comme tout bon article de blog optimisé, ce billet doit faire plus de 300 mots (600 serait mieux mais tellement ennuyeux dans ce cas). Comme je n’ai plus grand-chose à dire, je vais combler avec une de mes citations préférées :

« Les seules limites à la créativité sont celles imposées par notre propre imagination »

Pas mal non ?

Allez, là, ça fait plus de 300 mots (329 pour l’instant), je vous laisse retourner à vos occupations !

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.