Non, ce n'est pas un chat...
Août 11, 2015

Participer à un Salon Professionnel est-il rentable ?

Beaucoup de professionnels se posent la question : Participer à un Salon Professionnel est-il rentable ?

Je ne vais pas vous inonder de chiffres, mais il faut avouer que la dernière étude de Médiamétrie à ce sujet parle d’elle même … 42 000 entreprises ont exposé en 2014, signant près de 18 millions de contrats qui ont généré plus de 30 milliards d’euros de chiffre d’affaire.

Certains commerciaux ayant participé à un salon professionnel se plaignent du peu de prospects ayant prit un engagement le jour même. Il faut savoir que seuls 1/4 des contrats sont signés aussitôt, le reste étant signé dans les dix mois qui suivent l’évènement. 84% des entreprises participant à un salon génèrent du chiffre d’affaire. Si vous êtes dans les 16% restants, soit vous voulez développer votre image de marque ou bien détecter les nouvelles tendances en scrutant vos concurrents. Sinon … Inquiétez vous !

Ce qui est sûr, c’est que si vous ne préparez pas ou mal un Salon Professionnel, votre retour sur investissement risque de vous décevoir. L’aspect financier de l’investissement est en général important, mais un Salon Professionnel mal préparé pourra également être chronophage. Et ce temps gaspillé aurait pu servir à gagner d’autres clients en l’utilisant plus efficacement.

Comment faire un bon Salon Professionnel ?

Voici une liste non-exhaustive de conseils pour réussir votre Salon Professionnel.

En amont :
  • Invitez tous vos contacts : Tenez les informés de votre présence sur le salon et l’emplacement de votre stand.
  • Faites du teasing autour de votre présence sur le salon : Jeu concours, invitation à boire un café ou cocktail …
  • Communiquez aux journalistes : Réaliser un dossier de presse pourra faire venir sur votre stand un panel plus large de prospects.
  • Soignez votre page exposant sur le site du salon : Beaucoup de prospects iront se renseigner en amont sur le site internet du salon. Une mauvaise communication, et vous êtes déjà assuré de perdre des clients potentiels.
  • Préparez des outils de communication cohérents : Avec une identité visuelle qui vous correspond, et de préférence réutilisables après le salon.
Le jour du salon :
  • Préparez votre discours : Vous rencontrerez surement beaucoup de monde. Anticipez vos réponses et essayez d’avoir une présentation claire, concise et surtout adaptée à la personne qui vous demande des informations ! Intéressez-vous à lui, et il vous le rendra.
  • Animez un atelier : Beaucoup de salons organisent des ateliers, où un prestataire vient apporter son expertise sur un sujet. Cela permet de toucher très rapidement un nombre important de prospects.
  • Mettez en place une promotion pour les prospects signant un contrat le jour même : C’est très “commercial”, mais ça fait toujours son petit effet.
  • Préparez des contrats-types : Vous gagnerez énormément de temps, et vous en aurez d’autant plus pour parler à d’autres prospects.
Après le salon :
  • Débriefez avec votre équipe : Cela permettra de voir ce qui a marché ou non et ne pas réitérer les mêmes erreurs sur les prochains salons.
  • Relancez rapidement tous les contacts : Personnalisez au maximum vos messages, envoyez une offre ciblée et proposez un autre RDV pour ceux que vous n’avez pas eu le temps de rencontrer le jour du salon.
  • Calculez votre retour sur investissement : Chiffre d’affaire généré, nombre de contacts qualifiés, nombre de flyers distribués, mais aussi l’impact sur votre image de marque, par exemple à travers les articles de journaux et autres blogs.

Je ne peux trouver meilleur endroit pour vous annoncer la présence d’Insaniam au salon JRCE (Journées Régionales de la Création et Reprise d’Entreprises) les 7 et 8 octobre 2015. Vous pourrez trouver notre page exposant sur ce lien.

Alexandre Evain

Crédit photo : Frédéric Bisson – CC BY 2.0

Commentaires (1)

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.