Non, ce n'est pas un chat...
Juil 9, 2014

MAGNÉSIUM !!! Quand la communication de Rozana s’emballe

Si comme moi il vous arrive de passer un peu de temps sur Twitter, il est fort probable que vous ayez déjà croisé la route du fameux “PDG Rozana“. Ce faux compte Twitter est apparu le 15 décembre dernier, probablement provoqué par la récurrence des publicités télévisées Rozana.

Il faut dire que ces publicités ne laissent pas vraiment indifférent. Minimalistes, on ne peut plus décalées (volontairement ?), elles mettent en scène Pierre Papillaud, président de Rozana vantant les mérites de son eau, une eau naturellement gazeuse et riche en magnésium (160 mg/L). Pour mémoire, vous pouvez retrouver les publicités Rozana ici.

Pierre Papillaud n’est pas sans rappeler un personnage comme Guy Roux, d’ailleurs égérie de l’eau Cristaline (également propriété de Pierre Papillaud).

 

Le moins que l’ont puisse dire, c’est que le cœur de cible de cette publicité ne semble pas vraiment être la jeunesse.

Et pourtant, grâce à ce faux compte Twitter, présentant Pierre Papillaud (accessoirement 64e fortune de France) en monomaniaque du magnésium (160 mg/L de Rozana on vous a dit) la marque à la bouteille bleue bénéficie d’un superbe prolongement de ses campagnes publicitaires à peu de frais.

Parce que bien sûr, Rozana dispose d’un compte Twitterofficiel“. Mais celui-ci, à la communication bien policée et à la centaine d’abonnés, est loin de rencontrer le succès du faux compte du PDG qui en compte lui près de 6000.

Et le succès du faux compte “PDG Rozana” fut quasiment immédiat : en même pas 24h, plus de 1000 personnes s’y étaient déjà abonnées. Ce que notre truculent PDG n’a pas manqué de fêter, à sa manière :

Ce succès prouve que les publicités Rozana avaient bien popularisé la marque auprès du grand public, popularité qui ne demandait qu’à être exploitée.

Car même si ce faux PDG se moque un peu du vrai président de Rozana, c’est pour la bonne cause. La popularité de la marque ne faisant qu’augmenter.

 

D’autant plus que notre PDG, fervent porte-parole du magnésium, sait merveilleusement bien exploiter les sujets qui ont fait le “buzz” sur la toile.

Prenons par exemple l’agacement engendré par la publicité aux accents brésiliens de Renault (histoire de surfer sur la vague de la Coupe du Monde de Football). Elle a également déplu à notre cher PDG :  

  D’ailleurs, le service de livraison par drone que projette de développer Amazon, ne semble pas davantage l’emballer :  

 

Mais quelles leçons tirer de ce coup marketing génial, et très probablement involontaire, de Rozana

Tout d’abord, qu’une bonne communication ne rime pas toujours avec budget pub délirant. Qu’à l’heure des réseaux sociaux, il est relativement aisé de travailler une image de marque à frais réduits. Mais que se servir des réseaux sociaux nécessite une vraie expertise et que même les plus grandes sociétés ne sont pas à l’abris d’un “bad buzz”.

Malou Brévault

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.