Non, ce n'est pas un chat...
Déc 21, 2015

La stratégie de développement de LDLC

LDLC est un groupe en plein développement ! J’avais déjà rédigé un billet de blog sur la stratégie de franchise du groupe LDLC. Si vous ne connaissez pas cette entreprise, je vous invite à lire ce précédent billet de blog. Dorénavant, la stratégie de développement de LDLC passe par l’acquisition de son concurrent Materiel.net qui appartient à la société Domisys. C’est un rapprochement qui n’est pas très étonnant car ces deux entreprises ont une philosophie proche avec un ancrage local : à Lyon, pour LDLC, et à Nantes, pour Materiel.net. D’ailleurs, la société Domisys détient 5.18% du capital de LDLC depuis le 15 décembre 2011.

materiel.net

Le lundi 7 décembre, le groupe LDLC a annoncé, via un communiqué de presse, rentrer en négociation exclusive avec la société Domisys pour acquérir 100% du capital de la société Materiel.net. L’objectif est donc de consolider le marché du e-commerce high-tech.

« Ce projet marque une étape majeure dans le développement de LDLC et nous permettra d’atteindre une taille critique en France. Nos deux entreprises se ressemblent, nous partageons la même passion pour l’informatique et la même exigence de service client. Notre objectif est de créer de la valeur pour l’entreprise et nos actionnaires en poursuivant une croissance soutenue à deux chiffres et d’accélérer notre déploiement autour d’un Groupe expert, innovant, rentable et acteur du mouvement de concentration en cours. » Laurent de la Clergerie, Président-fondateur du Groupe LDLC.

Cette opération de fusion-acquisition permettrait au nouveau groupe d’atteindre ses objectifs avec deux années d’avance sur leur objectif de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires qui était prévu pour 2018.

« Ce projet avec LDLC démontre la réussite de Materiel.net depuis sa création. Nos deux sociétés ont des valeurs et des cultures communes et présentent de fortes complémentarités. Rejoindre LDLC s’inscrit comme une opportunité stratégique unique afin de continuer notre expansion au service de nos clients. » Jean-Philippe Fleury, Président de Materiel.net.

L’opération est envisagée pour fin mars 2016 si les deux sociétés arrivent à trouver un accord et que l’Autorité de la Concurrence la valide. La stratégie de développement de LDLC reste donc cohérente. Cette acquisition est une opportunité pour LDLC d’accélérer son développement.

Alexandre Amigouet

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.