Non, ce n'est pas un chat...
Fév 17, 2015

Interview – Kahina Drider nous donne son avis sur le crowdfunding

Rédigé par Pauline Renou
dans la catégorie Blog, Stratégie de Croissance

Kahina Drider est la fondatrice et la rédactrice en chef du site associatif Rennes à coup de coeur dont nous vous parlions hier dans cet article. A l’occasion de la campagne de financement de la sortie d’un city-guide indépendant basée sur le crowdfunding, Kahina a accepté de répondre à nos questions.

 

Si vous voulez soutenir son projet (il ne reste plus que 2 jours !), vous pouvez participer à son financement à l’adresse suivante : www.kisskissbankbank.com/rennes-a-coup-de-coeur-sort-son-city-guide

 

Qui êtes vous ? Pouvez-vous présenter votre site ?

Je m’appelle Kahina Drider, je viens d’avoir 27 ans et je suis rennaise depuis toujours. J’ai créé le site Rennes à coup de cœur en 2011 et depuis le début, je rêvais de sortir une version papier des meilleures adresses de la ville. C’était pour moi le prolongement naturel du site web. Après un petit détour à Paris pour travailler, je suis de retour à Rennes et j’ai monté la semaine dernière une société d’évènementielle : Agence Demain.

Pouvez-vous nous présenter votre projet pour lequel vous recherchez un financement ?

Je recherche un financement pour le projet du city-guide de Rennes à coup de cœur, il s’agit d’un ouvrage conçu comme « le compagnon de vos virées rennaises », répertoriant les meilleures adresses sélectionnées par Rennes à coup de cœur : mode, beauté, gourmandises, restaurants, art, culture… et des portraits de Rennais et de Rennaises. La sélection est indépendante et personnelle mais découle du travail effectué par Rennes à coup de cœur depuis 4 ans.

city-guide-rennes-a-coup-de-coeur

Comment avez-vous entendu parler du crowdfunding ?

Depuis que je suis étudiante, j’effectue une « veille » sur l’actualité des startups. Je connaissais déjà Ulule, la plateforme de crowdfunding made in Bretagne et j’ai suivi le lancement de KissKissBankbank. C’est l’entreprise que j’aurai toujours rêvé de créer !

Pourquoi avez-vous choisi la méthode du financement participatif au lieu d’un autre moyen de financement (emprunt bancaire, auto-financement …) ?

Je me suis dit que la méthode du financement participatif permettait de faire parler du projet avant sa sortie, mais également de lancer des pré-commandes, ce qui était très intéressant dans notre cas. Nous avons également fait appel à de la publicité pour le financement, mais nous voulions la limiter au maximum pour préserver la qualité éditoriale de l’ouvrage. Le city-guide comporte à peine 5 pages de pub, intégralement présentées sous forme d’illustrations !

Pouvez-vous nous expliquer le choix de la plateforme KissKissBankBank pour organiser votre campagne de crowdfunding ?

Je trouvais que KissKissBankBank était la plus adaptée à notre projet qui est jeune et créatif. Pour moi la plateforme Ulule est plus spécialisée dans les projets portés par des associations et des ONG. Mais c’est peut-être une idée reçue !

Comment avez-vous assuré la promotion de cette campagne de financement participatif ?

Nous avons fait un  « maxi-lobbying » auprès de nos amis, connaissances et partenaires !!! Nous avons utilisés des mailings, des newsletters, et ensuite énormément les réseaux sociaux : Twitter et Facebook principalement.

Etes-vous satisfaite de cette campagne de financement participatif ? Est-ce qu’elle répond à vos attentes ?

Nous sommes satisfaits pour le moment mais nous le serions totalement si nous arrivons à la boucler ! Il reste 3 jours (interview réalisé le 16/02) et nous sommes seulement à 81%, alors on croise les doigts !

Est-ce que vous recommanderiez la méthode du crowdfunding à votre entourage ? Avez-vous un conseil destiné aux personnes qui souhaitent concrétiser un projet grâce au financement participatif ?

Oui mais il faut avoir conscience que la force du réseau est primordiale et ensuite que c’est un travail au quotidien et de longue haleine pour faire adhérer les contributeurs à votre projet. Il ne faut jamais relâcher la communication et le partage !

Est-ce que vous utiliserez à nouveau le financement participatif pour un futur projet ?

Peut-être, mais pas tout de suite, il ne faut pas trop solliciter son entourage, sinon on risque de lasser les gens !

 

Propos recueillis par e-mail et mis en forme par Pauline Renou

 

Découvrez également l’interview de Catherine Renk qui donne son avis sur le crowdfunding dans le cadre de son projet Little Woman Paris.

 

Leave a comment

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.